Accueil du site > Verbatim > Arts > Décision du tribunal de grande instance de Paris dans l’affaire Chu Teh-Chun (...)

Verbatim

Centre de ressources, les pages Verbatim donnent à lire des notes, des réflexions, des rapports, des dossiers et tous autres documents.

Décision du tribunal de grande instance de Paris dans l’affaire Chu Teh-Chun contre Enrico Navarra

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Dans le procès qui les oppose, l’artiste Chu Teh-Chun et le galeriste Enrico Navarra ont tous deux été déboutés de leurs demandes.

A l’audience du 17 février 2012, deux dossiers avaient été plaidés dans l’affaire Chu Teh-Chun contre Enrico Navarra. Dans le premier, l’artiste reprochait au galeriste la rupture d’un contrat d’édition de céramiques. Dans le second, le galeriste reprochait à l’artiste la conduite d’une campagne de dénigrement à son encontre. Le 30 mars, la troisième chambre du tribunal de grande instance de Paris a rendu son jugement : dans les deux cas, la décision des juges est favorable aux défendeurs.

Se prétendant victime de divers manquements de ses cocontractants à leurs obligations, l’artiste Chu Ten-Chun avait assigné la Galerie Enrico Navarra et l’éditeur Francis Delille afin d’obtenir la résiliation judiciaire du contrat d’édition des céramiques aux torts exclusifs de la galerie, ainsi que la condamnation des deux défendeurs à lui payer la somme de 250.000 euros en réparation de ses préjudices. Selon l’artiste, la galerie n’avait respecté son obligation de paiement qu’avec un important retard et s’était dispensée d’une reddition des comptes. Mais le tribunal a considéré que, si le premier grief était irrecevable, « dès lors que ce retard, au demeurant peu significatif, (...) trouvait principalement sa cause dans la remise tardive par l’artiste de ses originaux », le deuxième devait également être écarté, aucune vente n’ayant été effectuée par la galerie (...)

Lire la suite : Hélène Brunel, « Match nul », Le Journal des Arts, n° 367, 13-26 avril 2012, p. 5.