Accueil du site > Verbatim > Politique culturelle & Droit > L’École des Beaux-Arts (ENSBA) au rapport de la Cour des comptes (3 février (...)

Verbatim

Centre de ressources, les pages Verbatim donnent à lire des notes, des réflexions, des rapports, des dossiers et tous autres documents.

L’École des Beaux-Arts (ENSBA) au rapport de la Cour des comptes (3 février 2014)

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

La Cour des comptes a rendu public, lundi 3 février 2014, un référé de son Premier président sur l’École nationale supérieur des beaux-arts (ENSBA). La Cour a procédé au contrôle des comptes et de la gestion de l’école entre 2001 et 2011. Certaines de ses observations appellent de la part des autorités de tutelle des orientations ou des initiatives dans plusieurs domaines. Elles concernent la place de l’ENSBA au sein de la filière des écoles d’art, son rayonnement national et international, les conditions de conservation et de valorisation de ses collections, la rationalisation de sa politique éditoriale et d’expositions, ainsi que sa gestion administrative.

Source : Communiqué de la Cour des comptes
Le référé de la Cour
La réponse ministérielle

Publié le 6 février 2014

Document : IMG/pdf/ENSBA_refere_68028.pdf

Document : IMG/pdf/ENSBA_refere_68028_reponse_ministere_communication_enseignement_superieure.pdf