Accueil du site > Veille législative et réglementaire - Grands arrêts > Arrêté du 20 décembre 2011 relatif au remboursement de la rémunération pour (...)

Veille législative et réglementaire - Grands arrêts

Arrêté du 20 décembre 2011 relatif au remboursement de la rémunération pour copie privée

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Arrêté du 20 décembre 2011 relatif au remboursement de la rémunération pour copie privée

Le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, le ministre de la culture et de la communication et le ministre auprès du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique,

Vu le code de la propriété intellectuelle, notamment son article L. 311-8,

Arrêtent :

Article 1

Le dossier de la demande de remboursement présentée en application du III de l’article L. 311-8 du code de la propriété intellectuelle par la personne qui acquiert, notamment à des fins professionnelles, un support d’enregistrement dont les conditions d’utilisation ne permettent pas de présumer un usage à des fins de copie privée comprend :

1° S’il s’agit d’une personne physique, ses nom, prénom, adresse et coordonnées téléphoniques et, le cas échéant, une copie de sa carte professionnelle en cours de validité et délivrée par l’autorité chargée de la régulation de cette profession ;

2° S’il s’agit d’une personne morale, sa dénomination, sa raison sociale ou son sigle, ses statuts comportant les dernières mises à jour, l’adresse de son siège social et les coordonnées téléphoniques de la personne physique à contacter ;

3° Un extrait K bis ou un extrait D1 au répertoire des métiers, datant de moins de trois mois ou, à défaut, le numéro d’immatriculation au registre du commerce ou le numéro d’immatriculation au centre de formalité des entreprises (CFE) ou le numéro d’immatriculation au registre des métiers ou le numéro d’immatriculation au registre de l’agriculture ou un numéro d’immatriculation INSEE (SIREN, SIRET ou NAF) ;

4° Une déclaration sur l’honneur, établie selon le modèle annexé au présent arrêté, précisant l’usage professionnel qui va être fait du support acquis, et notamment s’il fera l’objet d’une utilisation collective ou s’il sera mis à disposition des utilisateurs à titre individuel, et aux termes de laquelle les conditions d’utilisation dudit support ne permettent pas de présumer un usage à des fins de copie privée ;

5° Tout document, notamment règlement intérieur, note d’information, charte, affiche, permettant d’établir que sont portés à la connaissance de l’utilisateur dudit support :

― le rappel que ledit support est mis à disposition de l’utilisateur dans le cadre de l’activité professionnelle ;

― le rappel que l’usage du support à des fins de copie privée pour la reproduction d’œuvres littéraires et artistiques est assujetti à la rémunération pour copie privée et que tout usage de ce type est impérativement signalé au responsable hiérarchique.

6° Une facture en nom propre comportant, outre les mentions obligatoires à toute facture, les caractéristiques du support d’enregistrement (pour chaque type de support acheté : marque, capacité de stockage et quantités achetées) et le montant de la rémunération pour copie privée acquittée lors de l’achat.

Article 2

Le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, le ministre de la culture et de la communication et le ministre auprès du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, sont chargés de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Annexe

A N N E X E

DÉCLARATION SUR L’HONNEUR

Je, soussigné (nom, prénoms)

Demeurant au

Coordonnées téléphoniques et électroniques :

Et, le cas échéant, agissant en qualité de

De la personne morale

Coordonnées téléphoniques et électroniques de la personne à contacter :

Certifie sur l’honneur (*) que les supports d’enregistrement pour lesquels la demande de remboursement de la rémunération pour copie privée versée prévue à l’article L. 311-1 du code de la propriété intellectuelle est effectuée :

― répondent à des conditions d’utilisation ne permettant pas de présumer un usage à des fins de copie privée ;

― seront utilisés à des fins notamment professionnelles, pour l’usage propre de la personne morale et pour l’activité professionnelle suivante :

Ces supports seront :

utilisés de manière collective ;

mis à disposition des personnels à titre individuel.

Fait à , le

Signature

(*) Article 441-1 du code pénal : « Constitue un faux toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d’expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d’établir la preuve d’un droit ou d’un fait ayant des conséquences juridiques. Le faux et l’usage de faux sont punis de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. »

Fait le 20 décembre 2011.

Le ministre de la culture et de la communication, Frédéric Mitterrand
Le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie,
François Baroin
Le ministre auprès du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique,
Eric Besson

Lien : http://www.droit-medias-culture.com...