Accueil du site > Veille éditoriale > Nassim Amrouche (dir.), Censures. Les violences du sens, Publications de (...)

Veille éditoriale

Le Cercle Français de Droit des Médias et de la Culture signale volontiers en ces pages des études et des réflexions portant sur l’audiovisuel, le cinéma, l’internet et le multimédia, la Presse et le journalisme, les biens culturels et la propriété intellectuelle, les arts, les spectacles, la police des discours, etc.

Nassim Amrouche (dir.), Censures. Les violences du sens, Publications de l’Université de Provence, 2011.

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

De jeunes chercheurs en anthropologie, droit, histoire des arts et littérature, réunis dans une réflexion sur les censures appréhendent les processus de réduction de sens par rapport aux créations et aux expressions ainsi que leurs possibles dépassements. Ainsi, le droit républicain se confronte à la liberté de culte et aux droits individuels, la rentabilité économique s’immisce et perturbe la liberté d’expression et d’écriture des journalistes, les oppositions entre mémoires et histoires nationales deviennent enfin les pierres angulaires de conflits nationaux. Des mécanismes de censure de différentes œuvres sont mis en évidence au travers de la littérature, la musique et le cinéma, à la fois dans des États totalitaires – la Russie soviétique après 1945 – et dans les démocraties occidentales – en particulier la France. Ils rendent ainsi compte des stratégies de contrôles et d’influences de la création dans ses déclinaisons comme censures directes ou indirectes. _ À travers des actions de quelques avant-gardes historiques ou d’exemples de la création contemporaine cet ouvrage interroge les transgressions qui, sanctionnées, sont susceptibles de révéler l’exercice d’une activité censurante.