Accueil du site > Veille éditoriale > Philippe Mouron et Carine Piccio (dir.), L’ordre public numérique. Libertés, (...)

Veille éditoriale

Le Cercle Français de Droit des Médias et de la Culture signale volontiers en ces pages des études et des réflexions portant sur l’audiovisuel, le cinéma, l’internet et le multimédia, la Presse et le journalisme, les biens culturels et la propriété intellectuelle, les arts, les spectacles, la police des discours, etc.

Philippe Mouron et Carine Piccio (dir.), L’ordre public numérique. Libertés, propriétés, identités, PUAM, 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’hypothèse promue par le présent volume est que l’expertise des risques et des menaces pour les libertés et les propriétés des personnes physiques et morales dans le contexte de la révolution numérique pose, spécialement aux juristes, un problème particulier : cette expertise a quasi-constitutivement une part aléatoire qui, selon les cas, relève ou bien de « l’incertitude » ou bien de « l’incertaineté » sur « où l’on va », autrement dit sur ce que serait, à défaut de terme, du moins une stabilisation de la révolution numérique. Comment penser des libertés et des propriétés numériques lorsque l’objet sociotechnique de ces libertés et de ces propriétés est loin d’être stabilisé ? Les contributeurs tentent ainsi de mettre en lumière les problèmes posés au droit par cette incertitude et par cette incertaineté à propos de l’identité numérique, de la qualification de l’image comme donnée personnelle ou comme donnée biométrique, de la propriété du courrier électronique, de la commission d’infractions dans les mondes numériques, des biens virtuels, de l’avenir des conditions générales d’utilisation applicables aux réseaux sociaux, du statut post mortem des données accumulées par les personnes sur Internet et sur les réseaux sociaux, du cybersquatting, du streaming, du référencement et de Google suggest, de la cyberpolice.

Avec les contributions de : Lucien Castex, Chercheur au CEJEM de l’Université Panthéon-Assas, ancien ATER en droit privé à l’Université de Dijon – Jocelyne Cayron, Maître de conférences en droit privé à l’Université d’Aix-Marseille – Willy Duhen¸ Docteur en droit, European Privacy Counsel – Séverine Dupuy-Busson, Docteure en droit, Avocate au Barreau de Paris – Hervé Isar, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, directeur du Laboratoire Interdisciplinaire de Droit des Médias et des Mutations Sociales – Karim Laouafi, Avocat au Barreau de Paris – Pascal Mbongo, Professeur des facultés de droit à l’Université de Poitiers, président du Cercle français de droit des médias et de la culture – Marcel Moritz, Maître de conférences en droit public à l’Université de Lille 2, Avocat au barreau de Paris – Philippe Mouron, Maître de conférences en droit privé à l’Université d’Aix-Marseille – Carine Piccio, Avocate au Barreau de Paris – Marie-Andrée Weiss, Avocate au Barreau de New-York

Préface de Pascal Mbongo - Avant-propos d’Hervé Isar : cet ouvrage est le fruit d’une collaboration entre le CFDMC et le LID2MS d’Aix-en-provence.